Infirmiers spécialisés : Avis de l’UGIB

Infirmiers spécialisés : formation et valorisation
Avis de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique (juin 2021)

En 2019, Madame Valérie Glatigny, ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement de promotion sociale, de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, a demandé à l’UGIB de participer à un groupe de travail (GT) au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) pour :

  • clarifier les formations infirmières (réfléchir au futur des spécialisations) ;
  •  décloisonner les structures au niveau francophone (travailler tous ensemble) ;
  • s’assurer que les formations d’infirmiers spécialisés répondent aux besoins du terrain (relayer

les besoins en formation de la FWB en matière de spécialisations d’infirmiers vers le ministre fédéral de la Santé publique). Ceci afin de pouvoir transmettre une note politique fédérale relative à la formation d’infirmier au ministre fédéral de la Santé, Monsieur Vandenbroucke.

L’UGIB a participé au GT de la FWB. Elle a ensuite mis sur pied son propre GT afin d’apporter la vision de la profession sur la formation de l’infirmier spécialisé.
Celui-ci a été constitué de membres des associations professionnelles qui composent l’UGIB. Dans la mesure où ces membres sont mandatés, et ont consulté leurs associations respectives sur le contenu du texte émis, il se veut représentatif de l’ensemble des infirmiers belges.

 

L’avis de l’UGIB: Infirmiers spécialisés – formation et valorisation – avis UGIB (juin 2021)


La loi du 6 novembre 2020

La loi du 6 novembre 2020

Le 6 novembre, une loi en vue d’autoriser des personnes non légalement qualifiées à exercer, dans le cadre de l’épidémie de coronavirus COVID-19, des activités relevant de l’art infirmier a été votée. Par conséquent, les personnes qui ne sont pas infirmières sont autorisées, sous délégation, à exercer certaines activités de l’art infirmiers. La Commission technique de l’art infirmier (CTAI) a émis un avis sur cette loi. L’arrêté royal du 13 décémbre 2020, qui n’a pas suivi complètement l’avis du CTAI, portant à exécution l’article 3 §2 de la loi du 6 novembre 2020 a été publié au Moniteur Belge le 30 décembre 2020 . Il s’agit d’une liste d’actes qui sont explicitement exclues de la possibilité de délégation. Ces actes spécifiques ont été précisées dans Circulaire sur loi 6 novembre 2020 FR diffusé le 6 janvier 2021. Il convient de noter qu’il est mentionné que les infirmier.e.s peuvent déléguer la préparation et l’administration d’un vaccin à une personne non légalement qualifiées à exercer l’art infirmier.