Memorandum 2024

Mémorandum 2024

Cinq points structurels et leurs solutions possible

Qui prendra soin de nos soignants ? Durant la pandémie du covid, nous avons constaté à quel point les soins infirmiers sont essentiels à notre société. Les infirmiers ont accumulé les heures supplémentaires sur la ligne de front, luttant pour notre santé à tous. Pendant des mois, les Belges les avons applaudis chaque soir pour leur héroïsme. Mais la crise passée, les applaudissements se sont dissipés, il ne restait que peu d’engagement politique pour les remercier réellement et donner à ce secteur vital ce qu’il mérite : un soutien structurel.

L’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB) se charge de défendre les infirmiers. Dans ce mémorandum, nous exposons cinq priorités pour les prochaines années. Cinq points structurels et leurs solutions possibles. Ce faisant, nous donnons la parole aux infirmiers eux-mêmes. Nos soignants aussi ont besoin de soins : ils sont confrontés à des troubles mentaux et physiques en raison des problèmes qui touchent leur secteur. Les infirmiers témoignent de leur vécu au quotidien et de ce qu’ils attendent vraiment des responsables politiques à partir en 2024.

 


Réforme de la profession infirmière, les contres qui mènent les infirmiers à intenter un recours à la Cour constitutionnelle…

Réforme de la profession infirmière, les contres qui mènent les infirmiers à intenter un recours à la Cour constitutionnelle…

Bruxelles, 22 janvier 2024 – L’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB) introduit un recours pour une demande d’annulation d’une partie de la loi du 28 juin 2023 modifiant la loi relative à l’exercice des professions de santé, coordonnée le 10 mai 2015.

Le 14 juillet 2023, la loi du 28 juin 2023 insérant l’assistant de soins infirmiers (AESI) dans l’échelle des soins entre l’aide-soignant et l’Infirmier responsable de soins généraux (IRSG), a été publié au Moniteur belge (M.B.).
Entretemps, divers arrêtés royaux et projets de Loi ont été proposés pour poursuivre la réforme de l’Art infirmier dans le sens de cette publication.

À la lecture de la Loi et suite aux nouveaux textes de loi qui n’apportent pas de réponses à nos inquiétudes, l’UGIB a entamé une démarche juridique. Le Gouvernement doit clarifier la loi. L’UGIB soutient la fonction d’AESI et demande de rectifier le tir en apportant le cadre de sécurité nécessaire. Ce cadre de sécurité passe par la précision des termes qui, pour nous, restent flous.

L’UGIB est une association coupole qui regroupe des associations professionnelles infirmières francophones, germanophones et néerlandophones. Dans ce contexte, elle est soumise en son sein à des opinions parfois distinctes liées à des réalités de terrain, des fonctionnements ou organisations, et des cultures différentes. Malgré ces divergences, c’est notre objectif commun qui nous unit : la qualité des soins infirmiers, ainsi que la sécurité des patients et des praticiens de l’art infirmier.

Si un recours est introduit par l’UGIB contre la loi du 28 juin 2023 modifiant la loi relative à l’exercice des professions de santé (loi coordonnée du 10 mai 2015 [LEPS]), c’est en raison de notre crainte pour la qualité des soins, et la sécurité des patients et des praticiens de l’art infirmier. En effet, selon notre lecture, la législation est interprétable et l’exposé des motifs, malgré toutes les bonnes intentions, ne fait pas force de loi. Cela crée donc une insécurité quant aux responsabilités et aux limites des praticiens de l’art infirmier.
Nous souhaitons par cette action juridique inciter le gouvernement à apporter des précisions aux termes interprétables dans le texte de loi. Si nous insistons sur ces termes, c’est parce que pour nous ils influencent le contexte des soins fournis, la qualité des soins et les responsabilités engagées des praticiens de l’art infirmier envers les bénéficiaires de soins.

Il ne faut cependant pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Le cabinet Vandenbroucke a entrepris jusqu’à aujourd’hui une réforme ambitieuse de l’art infirmier. Nous soutenons la majorité des points de cette réforme. Néanmoins, quand le projet est si grand, il est facile de manquer les éléments qui font la différence. Nous avons à différentes reprises signalé au cabinet ces éléments sans obtenir une réelle écoute. Nous n’avions donc pas d’autres solutions que de confronter le Gouvernement à travers un recours à la Cour constitutionnelle.

Pour être claire : L’UGIB introduit un recours pour une demande en annulation des article 2 et article 3, première phrase et 7° de la loi du 28 juin 2023 modifiant la loi relative à l’exercice des professions de santé, coordonnée le 10 mai 2015, afin de préciser le titre actuel d’infirmier à la directive 2005/36/CE et d’y inclure l’assistant en soins infirmiers et l’infirmier chercheur clinicien. M. B. 14 juillet 2023

Ce qui nous a poussés à introduire ce recours, c’est d’une part l’autorisation de l’assistant des soins infirmiers à exercer l’art infirmier alors que les conditions de formation (3800 h) ne correspondent pas à la directive EU/2005/36. En effet, selon cette législation, l’exercice de l’art infirmier ne peut être réservé qu’aux détenteurs d’un titre qui répond aux conditions de formation prévues. La formation de l’assistant en soins infirmiers est non-conforme avec la directive européenne pour exercer l’art infirmier ; d’autre part, le principe de sécurité juridique – selon lequel chacun doit pouvoir décider s’il est punissable ou non au moment de l’adoption d’un comportement – n’est pas atteint à cause de l’interprétabilité des termes utilisés, entre autres les termes  » plus complexe « ,  » moins complexe « ,  » autonome « … Enfin, ce manque de clarté induit une inégalité, car les assistants en soins infirmiers ne savent plus avec certitude ce qu’ils sont en droit de faire ou non. Ils ne connaissent dès lors plus les limites de leur responsabilité civile ou pénale.

La formation d’assistant en soins infirmiers/basisverpleegkundige n’a pas encore débuté en Fédération Wallonie-Bruxelles ni en Communauté germanophone. Toutefois, l’annulation des articles cités plus haut peut avoir des conséquences sur l’avenir des étudiants en cours d’étude pour la formation de  » basisverpleegkundige  » en Flandre. Une réaction rapide du Gouvernement peut résoudre cette situation pour l’assistant en soins infirmiers. Il est nécessaire de définir des conditions de formation ET de pratiques claires et distinctives de l’IRSG, de mettre fin à l’interprétabilité des termes ( » plus complexe « ,  » moins complexe « ,  » autonome « , etc.), en demandant un avis au Conseil fédéral de l’Art infirmier – et en suivant réellement cet avis – sur la pratique des assistants en soins infirmiers et les termes interprétables.

En conclusion
L’UGIB a introduit un recours à la Cour Constitutionnelle contre la loi du 28 juin 2023 modifiant la loi relative à l’exercice des professions de santé (loi coordonnée du 10 mai 2015 [LEPS]) afin d’inciter le Gouvernement à apporter le cadre de sécurité nécessaire à la qualité des soins infirmiers. Nous souhaitons que le gouvernement fasse appel aux organes d’avis officiels et qu’il suive véritablement ces avis pour résoudre cette situation.

Nous espérons que les signaux d’alerte émis seront pris en considération pour un avenir attractif et sécure de la profession et la qualité des soins aux patients.

 

Publié sur:

Mediquality : Un recours devant la Cour constitutionnelle contre la réforme de la profession infirmière – MediQuality

Le Spécialiste : Un recours devant la Cour constitutionnelle contre la réforme de la profession infirmière – Le Spécialiste (lespecialiste.be)

La Libre: Les infirmiers introduisent un recours devant la Cour constitutionnelle contre la réforme de la profession – La Libre

Le Guide Social : Les infirmiers introduisent un recours contre la réforme de leur profession (guidesocial.be)

Knack: Verpleegkundigen naar Grondwettelijk Hof tegen hervorming beroep (knack.be)


Inscription : Rencontre-Débat 31.01.2024

Inscription :  Rencontre-Débat 31.01.2024

Les élections fédérales, régionales et européennes approchent à grand pas. Elles seront suivies des élections communales et provinciales.

Les nouveaux élus politiques détermineront à travers le programme de santé de leur parti l’avenir des praticiens de l’art infirmier.

L’UGIB demande à ce que les priorités des praticiens de l’art infirmier soient incluses dans le programme de santé des partis politiques et à travers eux dans la note du gouvernement.

Nous demandons à nos (futurs) représentants de soutenir la profession et d’investir dans les praticiens de l’art infirmier.

PROGRAMME

13:00 – 13:30 Accueil

13:30 – 13:35 Mot de Bienvenu
Marc Koninckx, Président de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique

13:35 – 14:00 Les cinq priorités des Praticiens de l’Art Infirmier -Mémorandum politique 2024
Yves Maule, Vice-président de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique

14:00 – 15:00 Débat : « La politique : quelles sont les étapes politiques nécessaires ? »

Participants: Jan Bertels, Miguel Lardennois, Karine Lalieux, Jean-Louis Vanherweghem, Laura Piraprez, Catherine Fonck

15:00 – 15:20 Pause

15:20 – 16:20 Débat : « Partis politiques : que feront-ils pour les infirmiers au cours du prochain gouvernement ?»

Participants : Sophie Merckx, Frieda Gijbels, Liesbeth Sommen, Jeremie Vaneeckhout, Laurence Hennuy, Sophie Rohonhy, Yannis Bakhouche, Robby De Caluwé, Gitta Vanpeborgh

16:20 – 16:30 Conclusion

16:30 – 17:30 Réception & Networking

 

Infos pratiques

Hotel Amigo Brussels
1-3 Rue de l’Amigo Bruxelles 1000

Comment s’y rendre
En transport en commun : Metro Centrale, Gare Centrale.
Compter 6 minutes de marche (500 mètres) de la sortie de métro à Hotel Amigo.

En voiture : Interparking Grand Place
Rue du Marché aux Herbes 104, 1000 Bruxelles. Compter 4 minutes de marche (300m)

Une question ?
Contactez-nous au 0471 86 11 27 (FR) ou 0471 86 11 56 (NL) ou par email info@ugib.be

 

JE M’INSCRIS


Rencontres Infirmières 2023

Rencontres Infirmières 2023

La traditionnelle « Rencontres Infirmières », organisée en collaboration avec SPF Santé Publique et l’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB), s’est déroulé cette année en présentiel le jeudi 23 novembre 2023.

Le thème de la journée était « La réforme de la profession infirmière »

13h30 – 13h45 : Introduction
par  Mme Sabine Stordeur, Directrice générale de la Direction générale Soins de Santé, SPF Santé publique

13h45 – 14h00 : Mot d’ouverture
par Mme Katrien Vervoort, Conseillère au cabinet du Ministre Vandenbroucke

14h00 – 14h30 : « Légalement les infirmiers ne sont plus des paramédicaux depuis 1974, mais alors où sont-ils et qui sont donc les praticiens de l’art infirmier ? »
par Miguel Lardennois, Conseiller au cabinet du Ministre Maron

14h30 – 15h00 : “Echelle de soins et d’apprentissage”
par M. Edgard Peters, Président du Conseil Fédéral de l’Art infirmier

15h20 – 15h50 : « Echange d’expériences sur la pratique avancée »
par Mme Brigitte Feuillebois, Chief Nursing Officer pour la France et Mme Lieve Goossens,  chercheuse scientifique, UZ Leuven, administratrice BVVS

15h50 – 16h20 : « Impact de la réforme dans le secteur des soins à domicile »
par Kristel De Vliegher, Chef de service Département des soins infirmiers & innovation, Wit-gele kruis

16h20 – 16h50 :  “La commission fédérale de contrôle: implications pour les infirmiers?”
par M. Xavier Van Cauter, SPF Santé publique

16h50 – 17h00 :                Mot de clôture
par Marc Van Bouwelen, Président de la Commission technique de l’art infirmier

 

Plus d’informations et  vidéos des présentations sur le site du SPF santé publique : Rencontres infirmières 2023 | SPF Santé publique (belgium.be)


Rapport Annuel 2022 UGIB

Le rapport annuel donne un aperçu des activités de l’UGIB en 2022. Une année au cours de laquelle l’UGIB a continué à travailler, grâce à ses membres, pour le développement de qualité de la profession et le bien-être au travail des infirmiers. En défendant constamment nos points de vue et nos valeurs, nous avons influencé le processus décisionnel et l’opinion publique sur la profession et les soins infirmiers.

Rapport Annuel 2022 AUVB-UGIB-AKVB


12 mai 2023 - Merci

L’Union Générale des Infirmiers de Belgique vous dit « MILLES MERCI ! »
Merci d’être là jour et nuit
Merci pour les soins
Merci pour l’information
Merci pour le soutien
Merci pour l’écoute
Merci pour le sourire
Merci de faire la différence
Merci…

Pour vous remercier l’UGIB est venu vous rencontrer en personne grâce au Roadshow l’UGIB.
Du lundi 20 mars au samedi 1er avril 2023, les représentants des associations professionnelles ont sillonné les 10 Provinces de Belgique et Bruxelles-Capitale. Ils ont apporté les informations concernant les missions des associations professionnelles infirmières et de l’UGIB, les évolutions concernant la profession au niveau législatif et les actions entreprises pour la représenter.
Nous le savions et vous nous l’avez confirmé. Aujourd’hui, sur le terrain, il y a la fatigue liée à la charge de travail, la lassitude et le désabusement quant à un sentiment de manque d’actions politiques bénéfiques envers la profession. Un mécontentement quant à la classification de fonction IFIC et aux recours qui n’aboutissent pas. Vous nous avez dit aussi votre contentement quant à l’initiative du Roadshow et à la découverte des informations véhiculées à cette occasion, vous avez pu poser vos questions. Nous avons discuté du code de déontologie des praticiens de l’art infirmier, du plan d’attractivité 2022 proposé par l’UGIB pour la profession, du Mémorandum 2019 et celui à venir pour 2024, de la plus-value des associations professionnelles infirmières pour la profession et les praticiens de l’art infirmiers, de leur importance pour la pratique et la qualité des soins infirmiers.
Le 1er avril – pour rendre hommage à la profession – Manneken Pis s’est vêtu symboliquement de son uniforme d’infirmier. Il était accompagné de nombreux bénévoles infirmiers des trois régions et communautés et du Bourgmestre de Bruxelles Monsieur Philippe Close.

Et en ce 12 mai nous voulons encore une fois vous remercier.
Merci d’être là pour nous tous !

 

VIDEO


Journée de Mise au Vert AUVB-UGIB-AKVB 25.04.2023

Journée de Mise au Vert

Mardi 25.04.2023 | 09h00 – 17h00 |Diegem

L’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB) organise, le mardi 25 avril 2023, une Journée de Mise au Vert consacrée à la création de son « Mémorandum 2024 » et à la réflexion sur la communication de l’UGIB.

 Cette journée se veut interactive et sera basée sur l’échange. Des questions de réflexion préparatoire seront envoyées aux participants inscrits à la journée pour les aider à préparer les ateliers.

Une traduction simultanée et le catering sont prévus pour la journée qui se déroulera à l’Hôtel Van Der Valk de Brussels Airport (7e étage, Culliganlaan 4b, 1831 Diegem). Emplacements de parking disponibles.

Tous nos membres sont invités à prendre part à cette journée cruciale. Vos présences sont essentielles. Ensemble pour faire entendre la voix des praticiens de l’art infirmier.

Le Mémorandum 2024

En raison des élections prévues en 2024, les partis politiques préparent leur programme électoral. L’UGIB veut y donner une place à la profession infirmière. Nous déterminerons ensemble les priorités que nous voulons voir figurer dans les programmes de nos décideurs politiques.

Au cours de l’atelier prévu pour la création du Mémorandum 2024, nous aborderons les idées « Out of the box » et revisiterons celles déjà existantes pour déterminer les actions que nous voulons voir appliquer pour la profession infirmière.

Communication UGIB

Une bonne communication et l’échange d’informations sont la clef de la réussite pour faire entendre la voix de la profession infirmière. Cette communication doit être en lien avec nos valeurs ; engagée, proactive & visionnaire, cohérente et unie, une référence en toute indépendance.

Au cours de cet atelier prévu pour améliorer la communication et les échanges internes et externes de l’UGIB, nous dégagerons des pistes pour questionner, développer, adapter et modifier le système de communication et d’échange actuel.

Au Programme

Modérateur de la journée : Monsieur Yves Maule

9h00 – 9h30 Accueil des invités
9h30 – 9h45 Mot de bienvenue, Monsieur Marc Koninckx, Président de l’UGIB
9h45 – 9h50 Organisation, buts et objectifs de la journée, Madame Deniz Avcioglu et Monsieur Wouter Decat, Coordinateurs de l’UGIB
10h00 – 10h30 Thème de la « Communication » par Madame Delphine Jarosinski  
10h30 – 10h45 Pause
10h45 – 12h15 Atelier 1 Mémorandum

Animé par Monsieur Christophe Happe & par Monsieur Benoit Mores

Atelier 2 Communication

Animé par Madame Delphine Jarosinski & par Monsieur Edgard Eeckman

12h15 – 13h30 Pause
13h30 – 14h00 Public Affairs, what’s it all about?

From collaboration to co-creation par Monsieur Hans Hellinckx

14h00 – 15h30 Atelier 1 Mémorandum

Animé par Monsieur Christophe Happe & par Monsieur Benoit Mores

Atelier 2 Communication

Animé par Madame Delphine Jarosinski & par Monsieur Edgard Eeckman

 

15h30 – 15h45 Pause
15h45 – 16h15 Présentation des débats dans les différents ateliers
16h15 – 16h20 Mot de clôture par Monsieur Yves Maule

 

 

La participation à la conférence est gratuite, mais l’inscription est obligatoire. La traduction simultanée français-néerlandais est prévue. Des emplacements de parking sont disponibles.

Si vous rencontrez des difficultés à vous inscrire via le lien INSCRIPTIONS,

Les inscriptions restent possibles via info@ugib.be.

Veuillez à faire votre demande avec les informations suivantes :

  • Votre nom, prénom ;
  • Votre profession ;
  • Quelle est le nom (acronyme) de l’association professionnelle infirmière dont vous faite partie ?;
  • Serez-vous présent toute la journée (9h-17h), la matinée (9h-13h), l’après-midi (13h30-16h30) ;
  • Participez-vous à l’Assemblée Générale de 18h30 à 20h30 ?

 

Veuillez noter que les inscriptions seront clôturées le mardi 18 avril 2023.

Inscriptions ICI


Manneken Pis en tenue des praticiens de l'art infirmier

Manneken-Pis rend hommage au personnel soignant et revêt un uniforme d’infirmier

L’Union Générale des Infirmiers de Belgique remercie les infirmières et les infirmiers

1er avril 2023 — Aujourd’hui, des infirmières et des infirmiers des quatre coins de la Belgique se rassemblent à Bruxelles pour le dernier jour du Roadshow de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB). Le camion de l’UGIB a sillonné la Belgique pour remercier les infirmières et les infirmiers de leurs efforts pendant la pandémie de COVID. En ce jour, le Manneken Pis a revêtu l’uniforme d’une infirmière pour marquer l’événement. En marge de la célébration du 70e anniversaire de l’UGIB, l’ASBL souhaite informer les infirmières et infirmiers ainsi que ses membres des actions en cours et des changements législatifs importants au sein de la profession infirmière.

L’ensemble de la population a pu ressentir les difficultés éprouvées par le secteur des soins de santé ces dernières années. La pandémie de COVID, la lourde charge de travail, la baisse des inscriptions au bachelier en soins infirmiers et le vieillissement de la population contribuent à la pénurie de personnel infirmier. Aujourd’hui, ce métier est en tête de liste des professions en pénurie. Pour remercier les infirmières et les infirmiers de leurs efforts pendant la pandémie de COVID, l’UGIB a effectué une tournée en Belgique, avec Bruxelles pour ligne d’arrivée.

«Avec ce Roadshow, nous voulons remercier les infirmières et les infirmiers pour leur dévouement quotidien et le travail accompli ces dernières années. Aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de valoriser la profession infirmière et sa plus-value pour la société.» Marc Koninckx, président de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique.

Une image positive malgré la pénurie de personnel
Malgré la pénurie de personnel infirmier, les résultats préliminaires d’une étude doctorale européenne menée à l’université d’Anvers montrent que la population a une image positive de la profession infirmière. Ainsi, 98 % des personnes sondées déclarent avoir un grand ou un très grand respect pour le personnel infirmier. En outre, près de la moitié du panel (46,9 %) encouragerait ses enfants à suivre des études dans ce domaine. En revanche, il apparaît que 70 % des personnes interrogées considèrent la profession comme lourde et que 60 % la trouvent moins attrayante qu’avant la pandémie de COVID.

«Pour susciter l’enthousiasme de la génération actuelle et de la prochaine génération pour une carrière dans les soins infirmiers, il est nécessaire de donner un nouvel élan à la profession. Les chiffres provisoires de l’étude doctorale indiquent que 68 % des personnes interrogées ont une connaissance limitée ou très limitée du contenu du travail infirmier. Seule une communication positive autour de la profession montrant les possibilités et la diversité de notre beau métier nous permettra d’amorcer un changement positif». Marc Koninckx, président de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique.

Propositions constructives
Pour parvenir à ce changement positif, l’UGIB a présenté huit propositions constructives au ministre Vandenbroucke. L’UGIB souhaite notamment renforcer l’image de la profession infirmière, la faire reconnaître comme métier lourd et assurer un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

«Des changements sont nécessaires pour rendre la profession infirmière à nouveau attrayante et lui donner la reconnaissance qu’elle mérite. Nos points d’action doivent permettre de renforcer l’image des soins infirmiers, de réduire la charge de travail et d’améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, afin que les infirmières et les infirmiers continuent d’aimer leur travail et que le flux entrant de personnel de santé soit assuré à l’avenir», ajoute Marc Koninckx, président de l’Union Générale des Infirmiers des Belgique.

« Ces dernières années, notre personnel soignant et tous nos infirmiers et infirmières ont fait des efforts considérables. Plus encore, ils ont souvent dépassé les limites. Et ils le font encore aujourd’hui. L’Union générale leur remonte le moral de cette belle manière et cela me tient à cœur, car le défi est de taille. C’est pourquoi il ne suffit pas d’applaudir ou d’apprécier. Une demande accrue de soins exige des investissements, y compris dans notre personnel soignant. C’est précisément la raison pour laquelle nous devons continuer à investir et à réformer notre système de soins de santé, afin que les infirmiers et infirmières d’aujourd’hui et de demain puissent faire ce pour quoi ils ont été formés et ce qui leur tient à cœur : fournir des soins de haute qualité à d’autres personnes d’une manière viable. » Frank Vandenbroucke, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique.

70 ans de l’UGIB
En marge de la célébration du 70e anniversaire de l’UGIB, l’ASBL souhaite informer les infirmières et infirmiers ainsi que ses membres des actions en cours et des principaux changements législatifs au sein de la profession.

« Depuis 70 ans, l’Union Générale des Infirmiers de Belgique œuvre pour rassembler les infirmières et les infirmiers et pour représenter les intérêts du secteur. Le fait que Manneken-Pis porte aujourd’hui un uniforme d’infirmier est une belle reconnaissance de l’engagement des infirmières et des infirmiers. » Marc Koninckx, président de l’Union Générale des Infirmiers de Belgique.

Articles parus dans les journaux:

Manneken Pis in verpleeguniform om zorgpersoneel te danken – via https://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20230401_95657333

Manneken Pis eert zorgpersoneel en hult zich in verplegersuniform – via https://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20230401_95456246

Manneken Pis in verpleeguniform om zorgpersoneel te danken – via https://www.gva.be/cnt/dmf20230401_96113281

Manneken Pis in verpleeguniform om zorgpersoneel te danken – via https://www.hbvl.be/cnt/dmf20230401_95836727

Manneken Pis in verpleeguniform gehuld ter ere van verpleegkundigen tijdens corona – via https://www.despecialist.eu/nl/nieuws/manneken-pis-revet-l-habit-d-infirmier-en-hommage-au-travail-des-soignants-durant-le-covid.html

Manneken Pis en infirmier en hommage aux efforts des soignants face au coronavirus – via https://www.rtbf.be/article/manneken-pis-en-infirmier-en-hommage-aux-efforts-des-soignants-face-au-coronavirus-11176769

Voici l’hommage du Manneken Pis au personnel soignant – via https://www.rtl.be/actu/regions/bruxelles/voici-lhommage-du-manneken-pis-au-personnel-soignant/2023-04-01/article/539174

Manneken Pis revêt l’habit d’infirmier en hommage au travail des soignants durant le Covid – via https://www.rtl.be/actu/belgique/politique/manneken-pis-revet-lhabit-dinfirmier-en-hommage-au-travail-des-soignants-durant/2023-04-01/article/539179

Pourquoi le Manneken Pis revêt l’habit d’infirmier – via https://www.7sur7.be/belgique/pourquoi-le-manneken-pis-revet-l-habit-d-infirmier~aa2cc1fc/?utm_source=whatsapp&utm_medium=social&utm_campaign=socialsharing_web

Manneken Pis revêt l’habit d’infirmier -via https://www.lesoir.be/504875/article/2023-04-01/manneken-pis-revet-lhabit-dinfirmier-photos

Le Manneken Pis en infirmier pour rendre hommage au travail des soignants pendant le Covid – via

https://www.lavoixdunord.fr/1310971/article/2023-04-01/le-manneken-pis-en-infirmier-pour-rendre-hommage-au-travail-des-soignants

Manneken Pis revêt l’habit d’infirmier en hommage au travail des soignants durant la crise du covid – via https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/2023/04/01/manneken-pis-revet-lhabit-dinfirmier-en-hommage-au-travail-des-soignants-durant-la-crise-du-covid-YOMMDYXP3VDVZM44EYQ3LVOZ74/

Manneken Pis in verpleeguniform gehuld ter ere van verpleegkundigen tijdens corona – via https://www.bruzz.be/samenleving/manneken-pis-verpleeguniform-gehuld-ter-ere-van-verpleegkundigen-tijdens-corona-2023-04

 

Manneken Pis is voor even verpleger: “Om het beroep en de opleiding te ondersteunen” – via https://www.hln.be/brussel/manneken-pis-is-voor-even-verpleger-om-het-beroep-en-de-opleiding-te-ondersteunen~a183c0ab/

 

„Manneken Pis“ erinnert an Leistung der Krankenpfleger – via „Manneken Pis“ erinnert an Leistung der Krankenpfleger – GrenzEcho


1er avril 2023 - Tous au Makken Pis à 15h!

1er avril 2023 – Tous au Manneken Pis à 15h!

L’UGIB finalise son Roadshow demain au Monts des Arts – Place de l’Albertine.
De 10h à 15h nous vous attendons nombreux pour partager avec vous les informations concernant les associations professionnelles infirmières et leurs missions. Venez nombreux pour discuter autour d’un bon café.
A 15h nous nous réunissons autour de Manneken Pis pour clôturer le Roadshow tous ensemble en remerciant tous nos collègues infirmiers et aides-soignants.


Save the date 25.04.2023 Memorandum

SAVE THE DATE

Création Mémorandum 2024 – Journée de Mise au Vert – Mardi 25.04.2023 | 09h00 – 17h00 |Diegem

L’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB) organise, le mardi 25 avril 2023, sa IIe Journée de Mise au Vert consacrée à la création de son « Mémorandum 2024 » et à la réflexion sur la communication de l’UGIB.

 Cette journée se veut interactive et sera basée sur l’échange. Des questions de réflexion préparatoire seront envoyées aux participants inscrits à la journée pour les aider à préparer les ateliers.

Une traduction simultanée et le catering sont prévus pour la journée qui se déroulera à l’Hôtel Van Der Valk de Brussels Airport (7e étage, Culliganlaan 4b, 1831 Diegem). Emplacements de parking disponibles.

Tous nos membres sont invités à prendre part à cette journée cruciale. Vos présences sont essentielles. Ensemble pour faire entendre la voix des praticiens de l’art infirmier.

Le Mémorandum 2024

En raison des élections prévues en 2024, les partis politiques préparent leur programme électoral. L’UGIB veut y donner une place à la profession infirmière. Nous déterminerons ensemble les priorités que nous voulons voir figurer dans les programmes de nos décideurs politiques.

Au cours de l’atelier prévu pour la création du Mémorandum 2024, nous aborderons les idées « Out of the box » et revisiterons celles déjà existantes pour déterminer les actions que nous voulons voir appliquer pour la profession infirmière.

Communication UGIB

Une bonne communication et l’échange d’informations sont la clef de la réussite pour faire entendre la voix de la profession infirmière. Cette communication doit être en lien avec nos valeurs ; engagée, proactive & visionnaire, cohérente et unie, une référence en toute indépendance.

Au cours de cet atelier prévu pour améliorer la communication et les échanges internes et externes de l’UGIB, nous dégagerons des pistes pour questionner, développer, adapter et modifier le système de communication et d’échange actuel.

Au Programme

La journée est prévue de 9h00 à 17h00.

Deux orateurs et 4 ateliers sont prévus durant la journée. Le programme complet sera communiqué prochainement.

La participation à la journée est gratuite, mais l’inscription est obligatoire. La traduction simultanée français-néerlandais est prévue. Des emplacements de parking sont disponibles.

Veuillez noter que les inscriptions seront clôturées le mardi 18 avril 2023.

Inscriptions ICI